témoignages, souvenirs et anecdotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16042015

Message 

témoignages, souvenirs et anecdotes




vous avez un souvenir marquant lié à l'eldo, une anecdote à nous raconter, nous attendons vos témoignages. Ils seront affichés sur le panneau du piquet de lutte installé dans le hall de l'eldo.
avatar
didier loranchet

Messages : 120
Date d'inscription : 29/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

témoignages, souvenirs et anecdotes :: Commentaires

avatar

Message le Sam 18 Avr - 10:21 par Claire Rafin

J'ai écrit plusieurs textes en lien avec l'Eldorado. En voici un, à propos du Noël 2013 :
http://blogs.mediapart.fr/blog/claire-rafin/251213/un-noel-sans-cinema-enfin-si

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 18 Avr - 10:28 par Claire Rafin

Celui-ci, fictif, se situe pour l'essentiel à l'Eldorado, et sur sa toile :

http://blogs.mediapart.fr/blog/claire-rafin/151213/le-tango-du-retour

Bonne lecture.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 9 Oct - 18:19 par Le cavalier bleu

Un colosse, une légende, un mythe cinématographique nous quitte. Il nous en souvient avec nostalgie…

Epris de cinéma et secrètement amoureux de l’Olympion (ce cinéma où chaque année est remis le prix Théo Angélopoulos), c’est à l’Eldorado que Costis poursuivra ses rêves de gloire. C’est grâce au sourire enjôleur et à la bienveillance du Grand séducteur Aldo Costis que l’Eldorado s’honore de posséder aujourd’hui la réputation de « cinéma pour femme »

Profondément marqué par le cinéma de Théo Angélopoulos, Costis n’aura de cesse de promouvoir le cinéma du grand maître à l’Eldorado comme à Cannes dont il fut toujours l’ardent défenseur. On se souvient encore de cette phrase mythique lancée au sortir de « l’éternité et un jour » : « C’est un chef-d’œuvre qui porte bien son nom, le temps suspend son vol » avant de rajouter : « Il faudra quand même prévenir les spectateurs que l’ennui est offert en plus du ticket », faisant montre avec panache de son réalisme et de sa sincérité.

La disparition de Théo Angélopoulos survenue le 24 janvier 2012 dans l’Autre Mer signera le glas des rêves héléniques de Costis. Dorénavant, ce grand acteur devant l’éternel devra se contenter de rôles mineurs comme celui de « Fatima » dont il fut l’acteur principal.

Aujourd’hui Costis nous quitte afin de poursuivre une carrière cinématographique au pays des oliviers. Sous le regard d’Ulysse, son voyage de comédien le conduira à Cythère. Il y découvrira un paysage dans le brouillard et y restera durant l’éternité et un jour. Notre nostalgie l’accompagnera toujours sur les traces du grand maître telle une ombre fidèle à son Dieu.

Au revoir Monsieur Costis Angelopoulos et bonne route.






Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum