L'Eldorado dans les médias locaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

05042015

Message 

L'Eldorado dans les médias locaux




journaux, radios, télés, qui parlera de l'Eldo, son cinéma et ses luttes, et qui en a déjà parlé?
avatar
didier loranchet

Messages : 120
Date d'inscription : 29/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

L'Eldorado dans les médias locaux :: Commentaires

avatar

Message le Sam 25 Avr - 13:24 par didier loranchet

Incroyable, la réunion publique du 21 avril a fait l'objet d'un article dans le bien-public!
En plus ils n'étaient pas invités, il a fallu qu'ils trouvent l'info eux-même, ils sont quand même très forts!

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2015/04/24/l-eldorado-crie-au-secours

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 25 Avr - 15:58 par Claire Rafin

Un début d'information...

Reste à ce que le dossier soit suivi au niveau de la création du multiplexe dans la cité de la gastronomie pour lequel on n'a pas beaucoup d'informations sinon que le projet est confié à la sociétéde construction Eiffage.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Avr - 17:29 par didier loranchet

Dans son article, le journaliste du Bien-Public donne la parole au principal concurrent de l'eldo, le devosge:

"La cause principale, selon Matthias Chouquer, serait la création des deux multiplexes, Cap Vert à Quetigny en 1999 et l’Olympia à Dijon en 2007, « qui a contraint les salles du centre-ville à changer leur cap en faisant aussi de ‘‘l’art et essai porteur’’ (les films de Jean-Jacques Ozon, par exemple), rognant de ce fait sur notre espace vital ». Pour Pascal Vanin, directeur d’exploitation du cinéma Cap Vert depuis 2007, dont le groupe possède également le Devosge, cette explication ne tient pas : « Devosge a toujours proposé une programmation art et essai. De plus, je remarque que cette semaine, aucun film n’est en concurrence entre le complexe et l’Eldorado ». Il précise par ailleurs que « par rapport à l’année dernière, la fréquentation des séances d’art et essai est en hausse de 4 % chez nous »

S'il est vrai que la programmation du Devosge est depuis longtemps tournée vers l'art et essai, on peut remarquer que les arguments avancés ne réfutent pas l'analyse de Matthias: si le complexe et l'eldorado ne sont pas en concurrence directe sur des films à l'affiche c'est qu'en amont les distributeurs ont donné leurs films à l'un ou l'autre des 2 exploitants, Matthias a souvent évoqué publiquement les difficultés que rencontre l'Eldorado pour obtenir auprès des distributeurs ces films porteurs face à un Devosge bénéficiant de la puissance du groupe auquel il appartient. Si la fréquentation du Devosge est en hausse, c'est que son accès aux films porteurs s'accentue au détriment de l'Eldorado. La bonne nouvelle dans cette hausse de fréquentation c'est que le public a toujours envie de voir des films de qualité même s'il ne peut choisir la salle où ils sont projetés.
Une petite question pour finir: qui est ce Jean Jacques Ozon dont parle le journaliste?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 28 Avr - 0:05 par Claire Rafin

Le petit frère de François ?
Didier, ce serait bien que tu postes aussi ce commentaire sous l'article en question. Histoire de rééquilibrer l'article !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 29 Avr - 12:56 par ROY Jean Louis

LU enfin l'article du Bien Public du 24 avril (je ne suis ni abonné ni lecteur habituel), vu sur leur site 1137 fois.
Article objectif qui signale qu'ils n'ont pas été invités à nos réunions d'information, cette remarque justifiée doit faire réviser la politique de communication de l'Eldorado.
Leur exposé de la situation semble exact. Mais celle du Devosge l'est moins : "Devosge a toujours proposé une programmation art et essai.” Non, ce n'est que depuis quelques années (préciser) que le Devosge a décidé une programmation qui lui a permis d'être classé Art et Essai et de concurrencer l'Eldorado de manière abusive (2 salles Art & Essai dans une ville de 150 000 habitants semble excessif).
Il faut donc préciser comment les distributeurs se sont mis à privilégier le Devosge au détriment de l'Eldorado, et s'il s'agit de leur part d'une politique concertée pour l'éliminer du circuit.
La situation réelle doit être exposée à tous les journalistes qui s'intéressent au cinéma, les invitant à notre prochaine réunion et à en parler. Leur liste exhaustive doit être dressée avec leur adresse pour envoi nominatif d'une lettre d'introduction et d'un dossier étayé.
Le droit de réponse au Bien Public n'est souvent pas accepté par eux. Mieux vaut inviter leur journaliste à en débattre. JLR.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 29 Avr - 15:05 par Claire Rafin

Merci de votre contribution M. Roy. Elle sera retransmise au comité de lutte demain soir. Merci également de vous être déplacé ce matin pour apporter votre point de vue aux membres qui s'étaient réunis. Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 29 Avr - 18:40 par ROY Jean Louis

Jean-jacques OZON est président de l'entreprise Cordonnerie Ozon ! Ce n'est pas François Ozon, le cinéaste de Swimmig pool ! Chacun a droit à l'erreur s'il en tire un enseignement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 29 Avr - 19:46 par Claire Rafin

Tout à fait monsieur Roy, vous avez raison de le rappeler. Et merci d'avoir répondu à la question posée par DL.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum